L’urgence du vivant - Dorothée Browaeys

3”- État des lieux des enjeux de l'époque


"Il faut remettre l'économie dans la société et la société dans la biosphère” - Dorothée Browaeys

Comment repenser le progrès en prenant les contraintes de notre condition terrestre pour faire émerger une nouvelle civilisation de solidarité et de liberté, réconciliée avec le vivant ?

Dorothée Browaeys est une spécialiste des sciences du vivant, biologiste de formation, puis journaliste scientifique, fondatrice de l’association Vivagora et aujourd’hui dirigeante de Tek4life, qui s'emploie à accélérer la bascule vers une société réajustée aux milieux vivants. Au travers de ses activité et de ses prises de parole elle souhaite faire vivre "les trois écologies" (selon l'expression de Félix Guattari) - connexion aux écosystèmes, relation à soi-même, attention à l'autre et insertion politique - et elle met en exergue nos responsabilités face aux choix technologiques et aux modes d'existence humaine à venir.


Interview enregistré le 30 janvier 2020

Notes de l’épisode


3”- Etat des lieux des enjeux de l'époque

  • Une petite histoire de la modernité

  • Un rapport au monde biaisé : domination, virtualité

  • Notre besoin de prévisibilité

  • Les 3 vexations de l’Homme : Galilée, Darwin, Freud

  • “Nous ne voulons pas véritablement être fruit de ce monde biologique"

  • "Une économie de destruction de la nature"

  • "Je pense donc je suis” : notre pensée est désincarnée

  • "Il faut remettre l'économie dans la société et la société dans la biosphère"

9”- Réconcilier progrès technique et vivant - un manifeste

  • Manifeste pour refonder le progrès : 

  • “Il n’y a plus la possibilité de penser une performance économique sans penser une performance environnementale et sociale"

  • La résonance : vouloir posséder les choses c’est perdre la possibilité de l'altérité

  • Les 3 dimensions de l’écologie

  • Opposition entre thermodynamique et vivant, entre entropie et vivant

  • “Le vivant c’est l’incarnation de l’organisation"

  • Peter Sloterdijk - S’inspirer du vivant pour nos organisations sociales

  • “Vivre dans la perspective que nos sociétés humaines vont s’effondrer c’est insoutenable"

18” - Les mythes fondateurs

  • Les différentes formes de relation au monde (Philippe Descola)

  • “Je n’utilise pas le mot nature, car il est problématique"

  • Changer notre rapport au monde

  • Notre rapport au présent est asphyxiant, besoin de “nous retourner à nouveau vers un futur, plutôt que d’être effondrés"


23” - La place de la science

  • “La science et devenu un lieu de pouvoir qui est quasiment impérialiste"

  • “La vérité n’est pas seulement scientifique"

  • La science a perdu son statut d’espace de référence et c’est problématique

  • “Les scientifiques sont pris dans des lobbies, la confiance est abimée."

  • Le problème avec le système de publications qui empêche l'interdisciplinarité

  • Exemples des orientations intéressantes de la recherche autour du vivant. Penser des solutions inspirées de la nature.


29” - Quel espoir ?

  • L’émergence du nouveau monde structuré par 4 dimensions : sobriété, intégration des solutions, résilience, régénération.

  • Débuts de solution, quelques exemples:

  • Collège des transitions sociétales

  • Campus de la transition - Cécile Renouard

  • Bioraffinerie Bazancourt

  • Changement de paradigme dans les entreprises avec une nouvelle comptabilité

  • L’impact du numérique sur notre rapport au monde : big data, flux, et financiarisation du réel.

  • Economie de la contribution : ce que les hommes ensemble peuvent faire émerger.

  • Le détournement de l’investissement : “investir c’est croire à quelque-chose”

  • “L’expression collective de ce à quoi nous donnons de la valeur est un point de reconstruction extrêmement important” 

  • Comment changer les normes comptables - Triple capital


39” - La nouvelle dimension de la RSE dans les entreprises

  • “Il faut créer de nouveaux horizons"

  • Loi PACTE

  • Ajouter le cout de maintien des Eco-sytèmes au bilan des entreprises

  • Externalité positive - Arthur Pigou

  • Les entreprises les plus vertueuses peuvent entrainer les autres


43”- La notion de résonance

  • Un monde qui ne répond plus, indifférence généralisée

  • “Nous sommes tous des bulles ambulantes"

  • “Nous ne sommes plus informés par le monde tel qu’il est"

  • "Nous déléguons nos décisions à des automates"

  • La destruction de la confiance en l’homme après la Shoah et Iroshima. “Nous ne croyons plus à la possibilité d’un travail en commun"

  • Transhumanité vs. reconnexion au vivant et à la confiance en l’homme relié au monde


Les livres recommandés par Dorothée

Références et personnes citées

Tek4life 

Vivagora

L’urgence du vivant, livre de Dorothée

Karl Polanyi - désencastrement

Manifeste pour refonder le progrès

Jacques Huybrechts

Hartmut Rosa 

Felix Guattari, Les trois écologies

Enthropie

Schrodinger et la néguentropie : “la vie n’est pas réductible aux calculs"

Peter Sloterdijk

Philippe Descola

La nuit des idées

Rapport brandtland

Printemps silencieux, livre de Rachel Carson

Rapport du club de Rome

Jancovici

Cécile Renouard

Shift Project

Bernard Stiegler - Collectif Internation et la lettre à l'ONU

Compta régénération 2020

Reconsidérer la richesse, livre de Patrick Viveret

Act 4 Nature

Hannah Arendt

L'obsolescence de l’homme, livre de Gunther Anders

Bruno Latour


Sismique est un podcast indépendant (partenaire bénévole de la communauté IMAGO). Vous pouvez me soutenir ici:
images.png
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
2020 Sismique, tous droits réservés - Julien Devaureix