#76 - Un nouveau modèle français - DAVID DJAÏZ

Quelle France pour répondre aux enjeux des prochaines décennies ?

Quel modèle pour la France ?

Comment se préparer en tant que nation pour les enjeux du siècle ?


Poser un modèle, c’est donner un cadre et une trajectoire à ces actions et d’après David Djaïz, c’est ce qui nous fait aujourd’hui défaut.


C’est une question dont nous allons évidemment entendre parler dans les mois à venir à l’approche de l’élection présidentielle et je me suis dit que ça pouvait être intéressant de recevoir David, un des jeunes intellectuels les plus en vue de sa génération, dont le 3ème livre s’intitule « le nouveau modèle français ».


Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (première place au concours d’admission en 2010), et de l’École Nationale d’Administration (promotion George-Orwell, 2015-2016), David Djaïz est aussi titulaire d’un master 2 de philosophie politique de la Sorbonne où il a conduit des recherches sur la genèse de la théorie politique moderne.

Inspecteur des finances de 2017 à 2020, il est depuis 2020 directeur de la stratégie et de la formation de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

Il est aussi enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris.

Thèmes abordés

  • Quelles sont les lunettes que tu mets pour regarder le monde et notre société donc ?

  • Qu’est-ce qu’un « modèle » pour un pays ?

  • Peut-on décider d’un modèle ?

  • Le nouveaux contexte mondial ?

  • Qu’est-ce qui est cassé dans le modèle français ?

  • Quelle est notre marge de manœuvre dans un monde ouvert ?

  • Les piliers d’un nouveau modèle français ?

  • Quels sont les principaux blocages ?

  • Comment on les lève ?

  • Changer les fondamentaux culturels ?

  • Comment arbitrer entre le temps court et le temps long ?

  • Comment améliorer le dialogue ?

  • Qu’est-ce qui t’inquiète et qui te donne espoir ?

  • 2 Livres à lire ?


ITW enregistrée le 29 septembre 2021



En résumé

(texte emprunté à la newsletter Podcastzap)

"NOUS DEVONS ÉTONNER LA CATASTROPHE PAR LE PEU DE PEUR QU’ELLE NOUS FAIT"


Cette citation de Victor Hugo issue des Misérables résume bien la philosophie animant David Djaïz, l’invité du dernier épisode du podcast Sismique.


Selon un portrait paru cette semaine dans Libération, David Djaïz aurait un profil Attalien. Si l’on s’attache aux apparences, c’est vrai : Sciences Po, Énarque passé par l’Inspection des Finances, un temps conseiller à l’Élysée sous François Hollande et enfin auteur d’essais sur l’état de la France dont le dernier en date intitulé Le Nouveau Modèle Français, ce jeune homme de 30 ans ne perd pas de temps


J’ai pris un moment pour l’écouter au micro de Julien Devaureix dans Sismique. Comme son ainé, ses propos sont parfois un peu hors sol mais ses constats et ses propositions sonnent juste et méritent une écoute attentive. Ajoutons à cela que le ton est naturellement modeste et donc bien éloigné de la faconde pontifiante d’Attali.


Selon lui le modèle d’après-guerre productiviste et consumériste a vécu et doit être repensé. Un changement se produit actuellement dans les jeunes générations qui veulent une économie du bien-être éloignée du désir d’accumulation. Ce nouveau modèle repose sur un nouveau paradigme du vivre-ensemble.


Le problème ? Les cadres de la pensée politique sont obsolètes et l’auteur en appelle à un nouveau récit collectif pour se projeter dans l’avenir.


En France, la vie collective plus qu’ailleurs, est constitutive de notre identité profonde car nous avons fait la révolution en 1789 et nous somme le pays qui a décidé qu’une nation est un projet politique et non une appartenance raciale ethnique ou religieuse. (Tout l’inverse du discours ambiant…)


Comment inventer un tel récit dans un monde interconnecté ? David Djaïz considère que nous avons l’opportunité de créer le changement et de le diffuser en exemple par rayonnement par cercle concentrique (la théorie du séisme). En créant par exemple de nouveaux indicateurs. Vous apprendrez en écoutant cet épisode, la théorie du donut.


On peut générer de la prospérité décarbonnée grâce à la transformation de l’agriculture et d’une nouvelle économie de la solidarité intergénérationnelle et des territoires. Le vieillissement n’est pas une calamité mais une opportunité.


Toutes les propositions énoncées au cours de l’épisode dessinent un nouveau modèle de vivre-ensemble, sans doute le défi majeur de notre pays actuellement fractionné. Comment le mettre en œuvre ? En faisant la promotion (des nouveaux récits) et en accompagnant les initiatives locales qui marchent plutôt que de créer des grands programmes étatiques pondus par des technocrates sans concertation.


Bref, l’auteur lance un appel à un vrai changement culturel tout en maintenant un état fort garant de la préservation de l’intérêt général et éviter de faire émerger des géants privés comme les GAFAM.


Je vous recommande vivement d’écouter cet épisode qui est d’un autre niveau que ce qu’on entend à longueur de temps actuellement dans les médias. Au passage, ses propos sur la responsabilité de ces derniers dans la fracture de notre pays méritent le détour (58ième minute)




Pour allers plus loin:



Vous aimez Sismique ?

Faites un don pour permettre au projet de continuer : ICI