Laurent Alexandre - Une bataille idéologique


Un point de vue qui se veut « progressiste » et « de combat » sur les enjeux d'un monde en mutation profonde : écologie, énergie, Intelligence Artificielle, éducation, géopolitique…  




Laurent Alexandre est une personnalité qui s’exprime sur de nombreux sujets directement en lien avec ceux traités dans Sismique.

Il a écrit un best-seller sur l’intelligence artificielle, a été invité à partager ces idées à plusieurs reprises devant le Sénat à ce sujet, et dernièrement ses propos tranchés sur l'évolution de la société et en particulier sur l’écologie lui ont valu d’être encore davantage médiatisé. 

J’étais donc très curieux de comprendre un peu mieux comment raisonne celui qui se définit lui-même comme anti-collapsologue et anti-Greta (Thunberg), au-delà des petites phrases, et sur quelle lecture du monde se fondent ses affirmations souvent provocatrices.


Comme toujours, mon objectif n’est pas de débattre avec l’invité, mais plutôt de créer un dialogue, et surtout d’exposer une manière de voir le monde qui potentiellement peut nourrir nos propres réflexions, que l’on soit à priori d’accord ou non. 

Je vous invite à vous faire votre propre opinion en faisant preuve d’esprit critique, et vous pouvez consulter les notes de l’épisode sur le site sismique.fr pour vous aider notamment avec certains chiffres évoqués. 


Par ailleurs, cette conversation avec Laurent Alexandre, et le besoin d’être en mesure de mieux contre-argumenter, m’ont poussé à écrire un article qui résume la problématique climatique et le défi énergétique. Je vous invite a le lire en complément de cet épisode et a le diffuser pour que le sujet soit mieux compris. 

Il est disponible ici au choix :


ITW enregistrée le 13 juillet 2020.



Notes de l’épisode

4' - Quelle grille d’analyse du monde ?

  • Géopolitique : « le retard technologique de l’Europe devient énorme » 

  • Déterminisme technologique : « l’explosion de la puissance information a un impact majeur sur la société. » 

  • Education :

  • Le décalage entre la réalité du monde et l’éducation

  • « Dans une économie de la connaissance, la prime aux gens les plus douées est énorme. Je tire la sonnette d’alarme. » 

  • Il va falloir trouver un moyen de réduire les inégalités intellectuelles



10' - Le dérèglement climatique

  • «  On ne médiatise que le scénario a +7°C » >> Je constate plutôt que l’essentiel du discours tres médiatisé du GIEC se fait sur les scénarios a +1,5°C ou + 2°C

  • Sur quelle température baser l’estimation de la hausse ?

  • « Nous sommes un peu au-dessus de l’optimum médiéval mais pas tellement » >> Pour creuser

  • « Il faudrait mesurer le réchauffement par rapport a l’optimum médiéval » >> Pour creuser

  • Le nucléaire

  • La confusion sur l’énergie nucléaire. « On marche sur la tête » 

  • « Le gaz émet 100 fois plus de CO2 que le nucléaire » >> Pour creuser

  • « On va sur sur du 2,5 a 3 degrés et il faut s’y préparer 

  • L’eau qui monte ?

  • « 1m de monter des océans ce n’est pas dramatique » >> Vous pouvez vous faire votre propre idée ici

  • « Ça s’est énormément réchauffé depuis l’invention de l’agriculture » >> Oui, car nous sommes au pic d’une période interglaciaire, logiquement le climat devrait donc commencer à se refroidir >> Pour creuser



19' - Energie et climat

  • « Si on veut limiter le réchauffement climatique il faut limiter nos émissions de CO2, nous allons bien-sur faire le contraire. » 

  • « on est dans une hypocrisie totale » 

  • Baisse des émission de CO2 en Europe >> Laurent Alexandre a raison, les émission baissent en Europe et aux USA régulièrement depuis plusieurs années. Autant pour moi, désolé pour la confusion. Mais ce découplage reste toutefois un découplage partiel quand on compte les émissions liées a la consommation (et non seulement la production). 

  • « Les feux de forêt en Afrique représentent entre 15 et 20% des émission de CO2 » >> Pour creuser

  • « Il va être très difficile d’empêcher les émission de CO2 d’augmenter à l’échelle de la planète. » 

  • « Il faut aujourd’hui se préparer et s’adapter à la hausse des températures qui vient » 

  • « Sortir du nucléaire est dramatique pour le climat »  

  • « Ce serait une erreur de diminuer notre consommation d’énergie »

  • De la difficulté à penser une politique de décroissance économique. 

  • « Le mensonge des énergies vertes », « il faut intégrer le réel et se préparer à un monde plus chaud.» 

  • « Le solaire produit 15 fois plus de CO2 que le nucléaire »  


32' - Le découplage énergétique et la décroissance

  • « L’énergie fossile est gratuite » 

  • Améliorer le découplage partiel est possible. 

  • «  Si nous étions au pic oil, à la veille de manquer d’hydrocarbures le pétrole serait a 1000 dollars »  >> Pour creuser, avec Matthieu Auzanneau du Shift Project.

  • « Découpler est possible mais il faut taxer le CO2 (qui soit compensée pour les plus pauvres) » 

  • « Fermer Fessenheim est un crime contre l’humanité » >> Pour creuser

  • « Je suis en désaccord complet avec la vision du monde de Jancovici »>> article de Laurent Alexandre


45' - Une critique de la décroissance en tant que stratégie 

53' - Une lecture des enjeux de l’Intelligence Artificielle

  • Le mythe de l’intelligence artificielle forte (ie: émergence d'une conscience): « nous n’avons pas fait le moindre progrès sur l’émergence d’une conscience artificielle » 

  • L’émergence grâce à l’IA faible des GAFAM et BATX et le défi pour le fonctionnement de nos sociétés

  • « Il faut réguler les géants du numérique et gérer les conséquences géopolitiques »  

  • Le malthusianisme économique de l’Europe ? > Proposition du conseil national du numérique : interdiction des forfaits illimités pour raison environnementale

  • « Il n’y aucun acteur producteur d’IA en Europe ! » 

  • Les géants du numérique ont pris le pouvoir sur presque tous les secteurs de l’économie et ils continuent de percer (exemple de la médecine

  • «  Il n’y a pas d’entreprise du futur sans maitrise de l’IA et l’Europe est dans une phase de vassalisation économique accélérée »  

  • « Le monde est méchant et quand on est faible, on est colonisé. Ça a toujours été comme ça, et ça ne va pas changer. » 

  • « Nous ne sommes pas différents des Homo Sapiens qui vivaient il y a 25 000 ans. » 

1:01' - Le défi de l’éducation 

  • «  Nous n’avons pas commencé à réfléchir à l’éducation » 

  • «  L’intelligence est essentiellement génétique » > « nous n’intégrons pas les différences génétiques (sujet tabou), ni les nouvelles technologies » 

  • Le but d’un système éducatif moderne

  • Diminuer les inégalités intellectuelles à la naissance . « quand on est intelligent au 21e siècle on a du pouvoir, et on va gagner plein de pognon » 

  • Se repérer dans un monde complexe : fake news, obésité informationnelle… 

  • « Nous cachons l’échec de notre éducation en distribuant les diplômes comme des bonbons au chocolat » (30% des enfants sont incapables de lire correctement)

  • « L’université devient un dépotoir » > article du monde sur le niveau des étudiants en baisse

  • Que faire ? 

  • Impossibilité de compenser l’écart intellectuel à la naissance ? 

  • Exemple : le biais des écoles Montessori > les résultats sont bons car les élèves sont favorisés à l’entrée

  • La thèse de la supériorité intellectuelle de peuples pour expliquer le classement PISA : « si les pays d’Asie ont de meilleurs résultats c’est que le matériau de départ (le QI des enfants) est meilleur » > 

  • Pourquoi cette affirmation est très contestable ? >

  • de manière empirique d’abord, ce classement a profondément changé en une génération, Singapour par exemple a énormément progresse en quelques années seulement. On peut douter du fait que le QI des enfants  ait profondément changé en si peu de temps.

  • les pays qui ont reformés leur système éducatif (NB : ce n’est pas le cas de la France) ont rapidement vu leur performance s’améliorer

  • Pourquoi elle est problématique ? 

  • L’idée de la différence génétique (ici intellectuelle) entre les peuples n’est pas neuve et elle fait débat depuis très longtemps avec les simplification et les dérives que l’on connait (Nazisme en tête). Cette différence n’est pas avérée scientifiquement et par ailleurs pour ma part, hormis essayer de prouver la supériorité d’un peuple sur un autre (et donc…??),  je ne vois pas bien en quoi pourrait bien servir ce type de recherche >> Pour creuser

  • NB: Laurent Alexandre n’explique pas bien que faire en terme d’éducation de cette supposée différence entre les peuples. 

1:14' - L’utilité du discours radical et provocateur ?

  • Les «  Khmers verts » ? 

  • « Jean-Marc Jancovici qui propose l’arrêt des soins aux personnes âgées… »

  • Interview dans Socialter

  • La réponse de Jancovici:  https://jancovici.com/publications-et-co/interviews/une-interview-dans-le-point-en-mars-2020/

  • « Il y a une dérive chez les Verts qui est dangereuse et une partie des écologistes sont inhumains » 

  • « Le combat entre les progressistes humanistes (Laurent Alexandre) et les réactionnaires (Aurelien Barrau, José Bové) est en place » 

  • « Refuser la 5G c’est prendre le risque du déclassement et du recul » 

  • « Aucun combat idéologique ne se fait de manière posée » 

  • « Les idées nauséabondes diffusées par certaines écologistes doivent être combattues avec force » 

  • L'écologie, une utopie politique ? > l’argument des intellectuelles des années 60 qui admiraient le stalinisme. Foucault (et Sartre) et ses déclarations sur Khomeiny >> Pour creuser

  • « L’école française des bien-pensants a aimé tous les totalitarismes » 

  • Raymond Aron et sa lutte contre les totalitarismes >> Pour creuser

  • «  Je ne combat pas avec des mots légers parce que ce qu’on nous propose c’est un nouveau totalitarisme (vert) » 



1:24' - Peur et espoir 

  • Peurs

  • «  La France n’est pas charpentée pour gérer la guerre technologique et géopolitique en cours » 

  • «  Pas assez d’ingénieur au gouvernement »  

  • Espoirs

  • Le Covid-19 n’a pas effondré la société (« Test de Rorschach géant »)  > les collapsologues ont eu tort (cf Yves Cochet), le monde est résilient 

  • Jouissez jeunesse ? > On vit une époque bien plus confortable et sereine qu’il y a peu (Sida, guerres, famines…). 

  • « N’oubliez pas que le monde était jadis dur. » - «  Le monde n’a jamais été aussi doux qu’aujourd’hui » (cf Steven Pinker

  • « Nous vivons dans un monde complique, qui bouge beaucoup, mais qui est beaucoup plus agréable qu’il y a peu. » 

  • « Nous n’avons pas les clés pour être Dieu (Homo-Deus) ». La jeunesse a la responsabilité de faire en sorte que cette transition se fasse bien.

  • Référence au cannibalisme en Chine dans les années 60


Sismique est un podcast indépendant (partenaire bénévole de la communauté IMAGO). Vous pouvez me soutenir ici:
images.png
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
2020 Sismique, tous droits réservés - Julien Devaureix