top of page

#105 - Industrie : le déclin français, et après ? - ANAÏS VOY-GILLIS

Pourquoi la France a été désindustrialisée ? Faut-il réindustrialiser et à quel prix ?










La France est en passe de devenir le pays le plus désindustrialisé d’Europe, et ce qui semblait être une bonne idée pour certains, c'est -à -dire une économie sans usines, semble poser problème alors le jeu de la mondialisation est en train de changer rapidement.

On entend dire alors qu’il faudrait réindustrialiser le pays, que c’est une question de souveraineté, mais comment faire alors qu’on sait aussi les problèmes que cela pose, notamment en termes d’énergie et d’environnement.

J’en parle avec Anaïs Voy-Gillis docteure en géographie et géopolitique dont les travaux portent notamment sur les enjeux et les déterminants de la réindustrialisation, les politiques industrielles et les relocalisations.


ITW enregistrée le 31 janvier 2022



De quoi parle-t-on ?

00:00 : Présentation d’Anaïs Voy-Gillis

02:30 : Qu’est ce que l’industrie ?

06:50 : Le mouvement de désindustrialisation

16:30 : La question de la souveraineté industrielle

26:50 : Est-ce qu’il y a un plan de réindustrialisation à l’échelle européenne ou française ?

43:00 : Le rôle de la puissance publique pour mettre en place la réindustrialisation

58:50 : Pourquoi la réindustrialisation française ne marche pas ?

01:02:40 : Comparaison avec d’autres pays

01:06:40 : Est ce qu’il y a un lien entre protectionnisme et nationalisme ?

01:10:00 : Que faire de ce diagnostic ?


Citations et idées clés

  • L’industrie c’est la transformation de matières de manière massive en opposition avec l’artisanat

  • “L’industrie a été un levier d’essor d’un certain nombre de nations et a été lié au déclin de certains territoires (France, Etats Unis, Angleterre)”

  • “L’industrie est nécessaire mais des pays ont réussi à se spécialiser dans certains domaines, l’Angleterre est devenue une place financière, les Etats-Unis dans le secteur du numérique”

  • “Le poids de l’industrie manufacturière en France est entre 9 et 10%”

  • “La France a été un pays industriel mais le poids dans le PIB a toujours été plus faible par rapport à l’Allemagne ou l’Italie. 16% en 1990 pour la France 25% pour l’Allemagne et 20% pour l’Italie”

  • “Il y a un grand délitement entre 1995 et 2005 avec le discours qu’on voit triompher en France : le pays sans usine”.

  • Quels sont les trois phénomènes qui ont entraîné la désindustrialisation et la destruction de l’emploi industriel en France ?

  • Quels sont les facteurs de la désindustrialisation par rapport aux autres pays ? La souveraineté est la qualité de l’Etat de n’être obligé ou déterminé que par sa propre volonté dans les limites du principe supérieur du droit

  • “Le problème de la France c’est qu’on est passé d’une dépendance choisie à une dépendance subie”

  • Quels sont les 5 domaines où il faut être souverain ?

  • On se pose les questions de souveraineté parce qu’on est dans un contexte géopolitique particulier

  • Il faut aussi maitriser son empreinte carbone

  • Il n’y a pas de listes d’actifs stratégiques et sur ce qu’il faut relocaliser en priorité en France

  • Il y a un défi énergétique est clé pour penser la réindustrialisation; l’électrification des mobilités mais aussi des processus industriel

  • Il y a trois questions en Europe qu’on ne règle pas : le dumping fiscal, social et environnemental

  • Beaucoup d’entreprises françaises réfléchissent à délocaliser aux Etats Unis par triple effet d’aubaine

  • La Chine a une stratégie industrielle intéressante parce qu’elle est systémique. Elle a remonté la chaine des valeurs. Par exemple, elle est devant le classement des constructueurs d’automobiles

  • La balance commerciale française est la plus déficitaire d’Europe

  • Complexité d’être dans l’Union Européenne

  • 3 scénarios de la mondialisation :retour à la situation antérieure où un produit chaque est conçu, produit, assemblé et vendu en faisant le tour du monde / régionalisation des productions avec quelques sites à capacité mondiale / deux grands blocs de production :d’un côté l’Amérique du Nord et de l’autre l'Asie qui vont inonder le marché africain et européen

  • “Il faut planifier mais le problème c’est qu’on n’a pas de cap. ”

  • “En France, il y a un consensus sur le besoin de réindustrialiser”

  • “L’ambition ne devrait pas être de produire de l’hydrogène vert mais d’être leader dans les productions de produits grâce à l’hydrogène vert”

  • “Il faut arrêter avec la neutralité carbone mais travailler sur la réduction des émissions”

  • “Il y a trois obstacles pour les personnes dans l’adminiistration française : une difficulté d’avoir une vision systémique, une compétition entre les différentes administrations sur qui décide et qui a le pouvoir et peu de passerelles entre les administrations pour avoir des interactions complexes. Il y a les mêmes difficultés au niveau européen”

  • “On pense l’environnement à travers le carbone”

  • “Les Etats-Unis ou la Chine n’ont pas de contrainte européenne, possède une grande capacité d’innovation.”

  • “Il y a deux dynamiques : le nord où il y a le sentiment d’abandon et dans le sud où il y a un passé avec l’algérie et les questions de l’immigration.”

  • “Il ne faut pas regarder forcément le prix d’achat mais le prix d’usage”

  • “Les choix individuels permettent de déresponsabiliser les acteurs industriels et faire perdre de la force au collectif alors qu’on a besoin qu’un collectif se mettent en mouvement”

  • “L’imaginaire c’est quelque chose qu’on incarne et on a besoin de personnes différentes qui incarnent l’industrie.”


Les livre recommandés par Anaïs Voy Gillis :


On a parlé de :


Les épisodes à écouter en + :

Pour aller plus loin














Comments


bottom of page