Changer l’entreprise - Pascal Demurger


Pascal Demurger est Directeur General du groupe MAIF depuis 11 ans, il y travaille depuis 17 ans. Auparavant, il a travaillé à Bercy au Ministère de l’Économie et des Finances.

La MAIF est souvent prise en exemple comme faisant partie de ces entreprises militantes qui tentent de dépasser leur simple objectif de rentabilité.

Dans un monde en pleine reconfiguration la question du rôle des entreprises et de leur modèle de fonctionnement se pose de manière évidente.


Sujets abordés dans l'épisode

Transition Économique, Environnement & Crise Sanitaire, Esprit de Mutualisation, Système des Assurances, Data, Leadership, gouvernance.


Notes de l’épisode :


3' – Crise sanitaire Covid-19 et le modèle économique actuel

  • Cette crise sanitaire: «une loupe qui grossit l’existant dans le bien et ses limites»

  • Les 3 excès du fonctionnement du capitalisme: court terminisme, financiarisation et cupidité

6' – Les moteurs du changement économique ?

  • Une attente sociale de plus en plus forte pour que les entreprises stoppent leur externalité négative

  • La marque des entreprises est cruciale pour retenir les salariés, également pour les consommateurs

  • Changement progressif avec en premier plan les entreprises en B2C

  • Hyper-réglementation & contraintes ? pas hyper-favorable

  • «Il ne serait pas illégitime de discriminer dans la commande publique, ou la fiscalité, des entreprises à externalités négatives»

12' – Quelles incitations pour accélérer cette transition ?

16' – Quelle maturité dans le secteur économique au sujet de l’ environnement ? 

  • Une relation à deux niveaux :

  • Un niveau 1 mature, celui considéré aujourd’hui, qui consiste à faire les choses plus proprement

  • Un niveau 2 bien plus immature, celui de la décroissance

  • « Le sujet de la décroissance est monstrueusement compliqué »

  • Renvoie à tellement de remises en question et remises en cause de mécanismes ancrés chez nous

  • Soulève de nombreuses questions, anthropologique, politique et psychologique


19' – L’esprit alternatif de la MAIF

  • Ambition de la MAIF « être la 1ière entreprise à mission » (voir lien ci-dessous)

  • Objectif : avoir un impact positif sur toutes les parties prenantes (partenaires, clients, fournisseurs)

  • Impacter les collaborateurs en améliorant leur bien-être au sein de l’entreprise (voir lien ci-dessous)

  • Impacter la relation client avec « la volonté d’avoir une relation au bénéfice des intérêts du client même si au détriment de l’entreprise »

  • Impacter positivement l’environnement

  • Investir vers des secteurs en transition

24' – Passons à l’échelle supérieure, comment cet esprit militant est-il transférable à d’autres entreprises ?

  • Seule manière de passer à l’échelle : « démontrer que l’engagement de l’entreprise nourrit sa performance et ne dessert pas ses intérêts » ; « pas de contradictions ou de tensions possibles »

  • Investir à court-terme dans le management relations clients qui deviendra créateur à long-terme

  • Passer d’un management d’autorité à un management de confiance et d’envie

  • Fluidification des relations par la bienveillance & l’esprit collectif nourrit épanouissement & engagement dans l’entreprise

29' – Le rôle des assureurs dans la crise sanitaire actuelle

  • La nature de cette crise est systémique et son impact sur les assurances est colossale

  • Cette crise sanitaire montre les limites du système assurantiel :

  • Le coût d’une crise systémique globale : inaccessible/non absorbable par le système traditionnel

  • « Seule une solidarité étatique peut prendre en charge les conséquences de sinistres aussi important »

  • « L’assurance ne peut fonctionner que par un système de mutualisation sur une population large pour des crises ponctuelles »

32' – Assurances, instabilité du monde et donnéesnos fameuses data

  • Limite Assurance : « caractère universel du sinistre auquel il est exposé »

  • L’assurance ne fonctionne que si distribution statistique limitée du risque en question

  • L’assurabilité des crises sanitaires nécessite un système à plusieurs étages :

  • Un 1ier étage assurantiel plafonné limité

  • Au-delà, étage(s) avec intervention de la puissance publique

  • « L’assurance existe avec un voile d’ignorance »

  • La médecine prédictive déchire ce voile d’ignorance par « sa connaissance trop fine du risque »

  • La Data remet en cause la mutualisation et tout idée d’assurance : « L’individualisation du risque par la data va à l’encontre du principe d’assurance qui s’appuie sur un voile d’ignorance »

38' – Quel leadership pour le futur ?

  • Constat actuel : les dirigeants conçoivent leur rôle de manière purement technique et « s’imposent presque comme des super-techniciens »

  • Un leader doit au contraire dégager une vision large et globale

  • Autre rôle, celui de leadership humain : « Savoir créer une dynamique collective et savoir créer une envie/motivation collective »

43' – Les 2 conseils lecture de Pascal: 

Pour aller plus loin : 

A propos de la MAIF, une entreprise à mission:

A propos de la loi Pacte:

A propos de la décroissance:

Sismique est un podcast indépendant (partenaire bénévole de la communauté IMAGO). Vous pouvez me soutenir ici:
images.png
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
2020 Sismique, tous droits réservés - Julien Devaureix