Esprit critique, scepticisme et zététique - Thomas C. Durand

« Il est toujours, partout et pour tout le monde, mauvais de croire quoi que ce soit sur la base de preuves insuffisantes » William Kingdon Clifford.





Thomas C.Durand, aussi connu sous le pseudonyme Acermendax, est écrivain, biologiste, dramaturge, auteur du génial blog la Menace Théoriste et co-fondateur de l'Association pour la science et la transmission de l'esprit critique (ASTEC) et de la très populaire chaine Youtube La tronche en biais


Le travail de Thomas consiste à défendre l’esprit critique et à promouvoir la zététique, cette discipline intellectuelle qui consiste à questionner les raisons pour lesquelles nous pensons que quelque chose est vrai. 


Nous nous réclamons tous de la raisons, nous nous pensons raisonnables, lorsque nous interprétons le monde, lorsque nous prenons des décisions. Et pourtant nous sommes le plus souvent guidés par nos émotions ou nos croyances, et leurrés par tout un tas de biais cognitifs de différente sortes qui entraînent des erreurs inconscientes de perception, d’interprétation, de mémorisation, aboutissant à des erreurs de jugement.


La pensée critique, la démarche scientifique, offrent des ressources à mon sens indispensables pour nous aider à examiner les propositions de la vie quotidienne, en particulier lorsqu’elles sortent de l’ordinaire, et ne pas nous laisser aller à des jugements hâtifs ou portés par nos simples opinions. 


Plus que jamais nous sommes exposés à toutes sortes d’informations, aux croyances de tout un chacun, aux analyses contradictoires… au point que nous renonçons parfois à chercher la vérité, la réalité des faits. Certains disent ainsi que nous sommes à l’ère de la post-vérité, qu’il est devenu impossible de nous accorder sur ce qui est vrai, et que donc ce sont les opinions et les croyances de chacun qui comptent. De là vient la difficulté grandissante à nous mettre d’accord, à construire un consensus et bientôt à faire société. 


L'esprit critique et la méthode scientifique ne sont peut-être pas infaillibles, mais c’est à mon sens ce que nous avons de mieux pour interpréter le réel, par delà nos différences de perceptions, et donc nos meilleurs armes pour éviter de tomber dans un monde où on ne s’entend plus sur rien. 

Notes de l’épisode

2’ - Qu’est-ce que la zététique, la rationalité, le scepticisme ? 

  • Zététique:

  • Fondateur Henri Broch

  • Un militantisme pour la raison et la science

  • Une forme de vulgarisation des sciences, promouvoir le doute

  • Une approche rationnel de paranormal

  • Rationalité

  • Tout le monde se pense rationnel : accorder les moyens avec les buts 

  • Rationalité épistemique : s’assurer que l’on a de bonnes raisons de croire ce que je crois

  • Empirisme vs rationalisme 

  • « Les mots ont une histoire… il faut prendre le temps de les clarifier » 


6’- Pourquoi vouloir être rationnel ? 

  • « Il n’y a jamais de bonne raison de croire en quelque chose qui est faux » 

  • «  Individuellement et collectivement on a plus intérêt a ce que les gens croient des choses vraies » 

  • Lien entre le bonheur sociétal et une bonne perception de la réalité


10’ - Sommes nous des êtres rationnels ? 

14’ - Comment construisons nous nos certitudes ? 

  • Ça se passe en coulisse, les influences sont invisibles et inconscientes 

  • « Quand le juge a faim, il est moins indulgent » 


19’ - Les limites de la raison ? 

  • Les choix politiques sont prescriptions : « on décide de ce que l’on veut voir advenir » 

  • « Etre climatosceptique et rationnel… bon courage » 

  • L’exemple du port du masque anti-Covid. Les bons et mauvais arguments. 

  • Tout n’est pas sujet à un débat rationnel. L’importance des préférences, des priorités, des valeurs...

23' - Qu’est-ce que la science et la méthode scientifique et qu’est-ce qu’elle apporte au monde ? 

  • Ce que la science dénote et connote. Ce qui parait être scientifique ne l’est pas forcement.

  • « La méthode scientifique est une démarche collective et corrective. » 

  • « Faire de la science c’est venir publiquement proposer une hypothèse qui a tenue à tous les tests auxquels on l’a soumise » 

  • La science ou les sciences ? L’importance des biais humains. 

  • « Une science alternative, ce n’est pas de la science » 

  •  « Quelqu’un qui fait un travail propre, il trouvera à le publier » 

  • L’avantage d’une démonstration c’est que c’est universel

  • Mémoire de l’eau, énergie libre, double-causalité ?

  • « La science ça marche, et d’ailleurs c’est la seule preuve qu’on a quand on n’est pas expert » 

  • Idriss Aberkane : «  si tous les mathématiciens disent c’est trivial, ca n’a pas d’intérêt, on croit Aberkane ou on croit tous les autres ». cf article sur Aberkane sur le Menace Theoriste

  • «  Le grand talent des imposteurs, c’est de ne pas avoir l’air d’un imposteur » 


37’ - Pensée rationnelle et science ? 

  • Replicabilité

  • Désinteressé > importance du collectif

  • Sceptissime à priori sur les faits. « Un scientifique qui n’est pas sceptique ça ne doit pas pouvoir exister » 

  • « La plupart des gens fonctionnent de manière rationnel en faisant des prédictions sur le monde qui se réalisent tous les jours ». Pour autant, ce n’est pas de la science. 


42’ - Qu’est-ce qui ne relève a priori pas de la science ? 

  • Tout phénomène qui a un impact sur le monde réel relève de la science, car il est testable.

  • L’exemple de Lourdes. 

  • Les questions de métaphysique ne relèvent pas de la science. En revanche les médiums si. 

  • Différence entre croyance personnel, ce qui relève du sentiment et la science. 

46’ - A quoi sert de vouloir établir une vérité consensuelle ?

  • Racisme, peine de mort et l’importance de nous mettre d’accord sur des consensus pour prendre des décisions collectives 

  • « Tout ce qui n’a pas d’impact sur la vie des autres, je ne m’autorise pas à y être opposé » 


50’ - Toutes les lectures du monde se valent-elles ?

  • La science se trompe tout le temps, mais elle est sait dire qu’elle se trompe, ce qui n’est pas souvent le cas des autres lectures du monde.

  • La capacité de la science à se construire indépendamment des cultures et des croyances. 

  • « Le fait que la science se trompe, veut dire que la science se corrige » 

54' - Qu’est-ce que tu penses de ce phénomène de "pseudo-science", ou de "science alternative", selon qui en parle ? 

  • « C’est l’hommage du vice à la vertu » 

  • La tarte à la crème de la physique quantique pour expliquer les vieilles croyances

  • « Quantique ça impressionne les gens, Energétique ca fait bien »  

  • « Il faut résister à l’utilisation des termes scientifiques dans un contexte où il n’ont rien à faire » 


58’ - Le phénomène Fake News et de remise en question de la vérité ? 

  • La pensée magique ? 

  • Uri gueller

  • Le défi sceptique, défi de la fondation James Randi

  • «  Corrélation n'est pas causalité » 

  • «  On n’est beaucoup plus exigeants avec les énoncés qui nous déplaisent » 

  • «  On a toujours un attachement émotionnel en nos propres idées » 

  • Le rôle des émotions

  • « Je suis le premier à vouloir qu’on me détrompe si je me plante » 

  • « Il faut aimer la vérité plus que le confort de la croyance » 

  • Le problème de l’apparente arrogance du sachant

  • Extrait de Friends : Phoebe and Evolution


1’08 - Faut-il dialoguer et comment ? 

  • Le « backfire effect ou « réactance » : La réactance est un mécanisme de défense psychologique mis en œuvre par un individu qui tente de maintenir sa liberté d'action lorsqu'il la croit ôtée ou menacée

  • « On peut dialoguer avec tout le monde, mais on ne doit pas ». Il faut bien choisir les gens pour ne pas perdre trop d’énergie.

  • Méthode de dialogue

  • Vérifier d’abord ce que l’autre pense

  • Se mettre à la place de l’autre. Pourquoi l’autre pense ce qu’il pense ?

  • Examiner les arguments avec une approche épistemique

  • Laisser le temps de la réflexion et de la digestion

  • « La plupart des gens ne veulent pas croire des choses fausses » 

  • L’épisode COVID : à qui peut-on faire confiance ?


1’15 - Le climat : sommes nous collectivement incapables de décisions raisonnables ? Et si l’on veut convaincre, faire appel à la raison, à la rationalité ou la science, est-ce vraiment ce qu’il faut faire ? 

  • On a besoin de la science au départ. 

  • Tronche en biais  : « le climat change et alors? » 

  • « En tant que société on a peut-être un âge mental plus faible que ce qu’on voudrait croire » 

  • Le problème du sacrifice inéquitable. 

  • « Le présent a un poids démesuré dans nos décisions » 

1’19 - Peur et espoir ?

  • « Je me méfie de mes impressions » 

  • «  J’ai signé un contrat avec moi-même: je suis optimiste » 

  • «  Si on met les gens dans le bon contexte, ils prennent les bonnes decisions » 

  • «  Les humains, c’est cool » 

  • «  Créons un système dans lequel ce seront les gens bien intentionnés qui seront au pouvoir, et pas les gens qui savent exploiter les autres » 

Livres recommandés par Thomas:


Sismique est un podcast indépendant (partenaire bénévole de la communauté IMAGO). Vous pouvez me soutenir ici:
images.png
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram
2020 Sismique, tous droits réservés - Julien Devaureix