#90- Croyances et vérités : la grande confusion - OLIVIER CLERC

Réfléchir à notre rapport au réel et apprendre à faire le tri entre les informations. Quelle différence entre la connaissance et le savoir, entre la raison et l’intuition ? A quoi faire confiance ?


Olivier Clerc s’intéresse au développement personnel, à la spiritualité et au rapport que nous avons à nous-même et au monde.


La question des « lunettes » que l ‘on porte pour regarder le monde » est pour moi centrale : tant qu’on ne sait pas qui est l’autre, d’où il vient et ce qu’il voit, on ne peut pas comprendre pourquoi il pense ou agit de telle ou telle sorte. Cette question est essentielle aussi parce qu’elle nous force à reconnaitre nos propres biais et nos limites. Nous ne voyons pas le monde tel qu’il est vraiment. Et ce que nous pensons être la vérité n’est jamais qu’une interprétation des phénomènes que l’on observe. Cette prise de conscience doit nous amener à plus d’humilité, d’écoute et d’empathie, mais aussi à nous questionner sur comment faire mieux. Comment faire le tri entre les informations, entre les tiers de confiance, entre ce qui relève de la raison, ou de l’intuition ou d’une pulsion ?


Olivier Clerc s’est penché sur ces questions, et bien que nous ne partagions pas toujours le même point de vue, ou peut-être justement grâce à cela, j’ai trouvé cette conversation enrichissante.



ITW enregistrée le 08 mars 2022



De quoi parle-t-on ?

01:35 – Qui est Olivier Clerc ?

  • auteur de 22 livres sur le développement personnel et la spiritualité et traducteur d’une centaine de livres

  • conférencier, formateur, autrefois journaliste

  • passionné pour tout ce qui favorise l’évolution personnel et collective

02:25 - Quel rapport entre l’introspection et la marche du monde

  • Temple d'Apollon (Delphes) : « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux »

  • Se connaître soi-même est une voie royale pour connaitre le monde dans lequel nous sommes

  • Ne pas nous connaître, ne pas savoir différencier ses pensées et ses sentiments nous rend hautement manipulable

  • C’est dans les moments de difficultés individuelles ou collectives que le fait de trouver un sens à sa vie peut faire toute la différence

  • Victor Frankel : trouver du sens l’a sauvé dans les camps de concentration

  • Un même contexte peut être insurmontable pour les uns et surmontable pour les autres

06:17 - Distinction entre information, savoir et connaissance

  • Einstein : « La connaissance s’acquiert par l’expérience. Tout le reste n’est qu’information.»

  • L’expérience n’a cessé de se réduire tandis que le savoir livresque n’a cessé d’augmenter

  • Toute information est sujette à de la manipulation ; il faut s’assurer de sa fiabilité

  • Savoir : intellectuel/abstrait ; Connaissance : savoir incarné/validé

10:45 - Confusion entre notre vécu et nos croyances

  • Manipulation de l’information

  • Importance de la vérification des sources d’information

  • 90% des médias appartiennent à 9 milliardaires en France => remise en cause de la démocratie, du libre choix, de la possibilité de se faire des opinions qui aient un rapport avec la réalité ?

  • Accepter de vivre avec de l’incertitude ; les opinions doivent être ouvertes, modulables et évolutives

  • Nous sommes prêts à nous accrocher à n’importe quoi pourvu que cela nous donne une certitude, même erronée

17:40 - Faire le tri correctement entre toutes les informations : méthode du Tamis

  • Quatre étages :

  • La terre : corps physique/matérielle/tangible/issue de l’expérience (c’est ce qui est le plus solide)

  • L’eau : cœur/sentiments/émotions/affect/croyances/superstitions

  • L’aire : mental/pensées/ réflexions/suppositions/ théories

  • Le soleil/feu= âme/ spirituel/ inspirations/intuitions/épiphanies/expériences mystique


24:50 - La limite autour de la notion de la vérité.

  • La science nous apporte une version de la vérité qui est une version objective

  • Mais on a autant besoin des apports du cœur, de l’esprit, de corps et de la spiritualité. = être humain complet = équilibre

27:00 - Confusion autour de l’idée de vérité ; notion de subjectivité et objectivité

  • Différencier la science et le scientisme

  • Science = méthode, façon d’expliquer une partie de la réalité : celle qui est mesurable

  • Scientisme = rejette des pans entiers d’expériences ; c’est le refus de regarder quelque chose => amène du dogmatisme et fanatisme et des années de retard dans l’étude de certains phénomènes

  • La science n’est qu’une partie de la vérité

  • Nous perdons de vue l’esprit critique et le fait que sur de nombreux sujets il y a de théories scientifiques divers qui s’affrontent ?

  • Citation Carl Popper : « Toutes théorie de devrait commencer par : dans l’état actuelle de nos connaissances …jusqu’à preuve du contraire »

32:30 - N’est-ce pas le principe même de la méthode scientifique ?

  • Sous la science se cache une couche de croyance (livre : Rupert Sheldrake « The science fallacy »)

  • Proposition : formation des scientifiques en développement personnel et conscience comment nos croyances et affectes influencent non seulement les théories qu’on va développer mais aussi simplement celles qu’on va accepter de regarder

34:45 - Comment fonctionnent les certitudes que l’on voit apparaitre dans un milieu ésotérique, non scientifique ?

  • Théorie de l’évolution : c’est un modèle explicatif parmi d’autres possibles

  • La vraie démarche scientifique est une démarche évolutive.

  • Pire chose c’est de graver une théorie ou explication dans le marbre

  • Histoire de la science des dernières 200 années est une histoire de correctifs et changements permanentes

  • On nous présente les choses d’une façon dogmatique ; en résulte la difficulté de remettre en question.

  • L’étage intellectuelle est mobile mais l’étage des croyances et de l’affecte est beaucoup moins mobile

  • Lorsqu’on transforme un savoir scientifique en croyance scientifique, en scientisme, ça devient dangereux parce qu’on perd cette mobilité.

  • La science est aussi dépendante du financement de la recherche


39:00 - Récupération de la science dans les milieux ésotériques

  • Grande confusion: on donne un vernis scientifique à des sujets ésotériques.

  • C’est là où le tamis est utile : ne pas confondre croyance, théorie, intuition mystique ou une révélation.

  • Permet de se mettre au même niveau que celui d’en face et évite dialogues de sourds : d’où je parle moi-même, d’où parle celui d’en face ?

43:00 - Utilisation concrète de la méthode du Tamis

  • Quand je dis quelque chose se demander d’où me vient cette information et quel est sa crédibilité : vécue/croyance/théorie/supposition ? Mettre de l’ordre en soi

  • Erreur la plus courante : prendre les informations issues du journal ou de la télé pour vraies sans les vérifier

  • Conseil : garder une distance. Se dire « voilà ce qu’on dit sur… »


49:00 - Faire le tri sur les tiers de confiance – exemple de la question sur le vaccin contre le Covid

  • Vivons une crise de confiance : nombre considérable des gens n’ont plus confiance dans les politiques, les médias, l’éducation, la médecine (à juste titre ?)

  • Concernant la question des vaccins, la question des conflits d’intérêt se pose.

  • N'accorder sa confiance qu’aux gens qui la méritent : intègres, honnêtes, transparents

56:00 - Comment démasquer un manipulateur ?

  • Plus je suis dans le vrai moi-même, plus je détecte rapidement si la personne en face de moi l’est aussi.

  • Tamis : incarner l’expérience personnel.

  • On ne trouve pas la vérité au niveau intellectuel, on la goute, on l’expérience ?


59:50 - N'y-a-t-il pas un piège dans l’intuition ?

  • Dans la méthode du Tamis, l’intuition vient de la dimension spirituelle. Une intuition est toujours vraie. Elle se vérifie tout le temps.

  • On fait la distinction entre une intuition et autre chose par l’expérience

  • Affiner en soi la différence entre son vécu, ses croyances, son savoir intellectuel et ses perceptions spirituelles rend la différenciation un jour aussi clair que des données scientifiques ?

  • Citation Noam Chomsky : « Si nous avions un vrai système d’éducation ce serait un cours d’autodéfense intellectuel ».

1:06:50 - L’astrologie, une discipline soumise aux doutes par des charlatans ?

  • Dans toutes les disciplines il y a d’un côté des gens sérieux, compétents, capables et de l’autre de gens loufoques, incompétents, voir menteurs et frauduleux.

  • Ce n’est pas pour autant que ces disciplines ne sont pas à prendre au sérieux

1:08:00 Quelle est la bonne boussole ?

  • Accepter l’incertitude

  • Le « Tamis »

  • Donner d’avantage d’importance à l’expérience => moins manipulable

  • Citation Nietzsche : « Encore un siècle et les mots eux même vont commencer à puer »


1:11:30 - Eléments clés à retenir qu’on pourrait transmettre à des enfants pour leur permettre de naviguer dans leur vie ?

  • Ne pas s’arrêter aux mots. Découvrir derrière les mots la subjectivité et sensibilité de chacun

  • La communication non violente.

  • Aider à sortir de l’enfermement mental et aller vers la découverte des différents étages de moi et de celui d’en face

  • L’empathie en fait partie, car elle demande du cœur.

  • Système éducatif a tout mis sur l’intellect pendant 150 ans. Avec seulement 2h d’éducation physique et zéro pour l’émotionnel, relationnel et le reste

  • Un être humain équilibré et épanoui n’est pas juste une tête pleine et bien faite, mais une tête plus un corps plus un cœur (sans parler de la spiritualité). Si déjà ces trois-là pouvaient être pris en compte on aurait des enfants plus épanouis et équilibrés.

1:15:00 - Livres recommandés


Un grand merci à Annika Ruoppolo, auditrice et membre de la communauté Sismique, pour la rédaction de ces notes !!



---